Nos optométristes

À propos du Dr. Terry Gallant, optométriste 3-98011

20 ans d’expérience dont 11 ans en enseignement Clinique à l’Université de Montréal et 12 ans comme optométriste auprès des patients handicapés visuels en centre de réadaptation.

Publications & Conférences :

  • Gallant, T. Les prismes de Peli pour l’Hémianopsie L’optométriste 2014, Sep-Oct.
  • Gallant, T. Deschênes, A. Peli prismes for hemianopia lors de la conférence internationale en mobilité, 2015.
  • Les déficits de champ visuel et la conduite automobile dans le cadre de la formation continue offertes par l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, 2017.
  • Deschênes, A. Gallant, T. Wittich, W. Poncet,F. Évaluation et entraînement à l’utilisation des prismes de Peli lors du symposium scientifique sur l’incapacité visuelle et la réadaptation, 2018.

À propos du Dr. Bédard, optométriste 3-21105

Dre Bédard a gradué de l’Université de Montréal en optométrie en 2011 et a terminé en 2013 une maîtrise clinique en science de la vision dans le domaine de la déficience visuelle. Au cours de sa maîtrise, elle s’est intéressée à la qualité de vie des personnes âgées malvoyantes, ainsi que l’aspect clinique des examens visuels pour enfants avec multidéficiences (paralysie cérébrale, trisomie, etc).

Dre Bédard enseigne les techniques de base des examens visuels depuis 7 ans à l’Université de Montréal ainsi que les techniques avancées d’évaluation de la santé des yeux depuis 6 ans. Elle supervise des examens spécialisés pour les gens malvoyants à l’Institut Nazareth et Louis-Braille en collaboration avec l’Université de Montréal. Elle a travaillé en bureau privé à Montréal et dans les Laurentides ainsi que dans les communautés autochtones du Nunavik.

Dre Bédard effectue des dépistages visuels chez les bébés dès l’âge de 6 mois et évalue les nourrissons dès la naissance lorsqu’un problème visuel est suspecté.

Publications & Conférence

  • Renaud, J. Bedard E. Depression in the elderly with visual impairment and its association with quality of life. Clin Interv Aging. 2013; 8: 931-43.
  • Bédard EKergoat HKergoat MJLeclerc BS. Systematic review of vision-related quality of life questionnaires for older institutionalised seniors with dementia. Ophthalmic Physiol Opt. 2015 Jul; 35(4): 377-87.
  • Roy, M. Bedard E. Cas cliniques en basse vision. 7 novembre 2014 dans le cadre des journées de perfectionnement en optométrie (CPRO).

Dre Bédard est présentement en congé parental. De retour en février 2020.

Technologie de la clinique

Les meilleures technologies oculaires à votre service.

Scanner OCT Duo de NIDEK (images en trois dimensions de la macula et du nerf optique pour détecter, entres autres, le glaucome et de la dégénérescence maculaire « humide »)

  • Photographie du fond de l’oeil Duo de NIDEK (permet d’établir une base pour détecter d’éventuels changements).
  • Champ visuel automatisé Octopus (le test de champ visuel le plus court et le moins fatiguant dans le suivi du glaucome).
  • Réfractomètre automatique (pour faciliter votre examen et raffiner la prescription optique).

L’ophtalmologiste, optométriste, opticien, quel est la différence ?

L’ophtalmologiste est un médecin qui s’est spécialisé en ophtalmologie. C’est l’ophtalmologiste qui effectue les chirurgies oculaires. Certains ont une spécialisation supplémentaire en glaucome, pour les maladies de la rétine, de la cornée ou encore en neuro-ophtalmologie. Ce sont eux qui s’occupent des cas de maladies oculaires complexes.

L’optométriste détient un doctorat en optométrie. Il fait les examens oculo-visuels et émet des prescriptions optiques (lunettes et lentilles cornéennes) et pharmaceutiques (infections, inflammations, allergies, glaucome…). Certains ont développés leurs champs de compétences en lentilles cornéennes, vision binoculaire, basse-vision ou pathologies oculaires.

L’opticien détient une technique en orthèses visuelles. Il est celui qui réalise les prescriptions optiques (lunettes ou lentilles cornéennes).